La situation géographique

Situé dans la partie Ouest du Sichuan, le village de Nianlong est placé sous la juridiction de la préfecture autonome tibétaine de Garzê.

Le Sichuan est une province himalayenne dont la capitale est Chengdu. Il s’étend sur une superficie de 485 000 km2 et compte une population de 83 millions d’habitants environ. La  préfecture autonome tibétaine de Garzê, est une région comptant un nombre très important de monastères qui constituent les centres vitaux de cette société, tant d’un point de vue culturel qu’économique.

Dans les six vallées environnantes se trouvent de nombreux hameaux où réside une grande partie de la population nomade, l’estimation étant d’environ 25 000 personnes.

Aspects démographiques

Installé en contre-haut d’une vallée située à 3500 mètres d’altitude, le village de Nianlong est essentiellement peuplé de nomades dont la richesse dépend uniquement de leurs troupeaux de dri (femelle du yak), source principale de leur nourriture presque entièrement lactée.

Nianlong compte une population de 2500 personnes réparties en 750 foyers. De Juillet à Septembre, les nomades qui constituent la majorité des habitants du village, quittent les habitations en dur pour les hauts plateaux à 5000 mètres d’altitude, où ils résident alors dans de grandes tentes qu’ils déplacent en fonction des besoins de leur bétail (Dri et Yak).

Un monastère se trouve également dans le village. Il n’y a pas à Nianlong d’infrastructure particulière, pas de route principale, pas le moindre service de secours ni aucun commerce. Les seuls moyens de locomotion dont dispose la population pour se déplacer d’une vallée à l’autre sont le cheval et la moto.

Une demi-journée de route sépare Nianlong du District de Serthar, première grande ville de la province avec une population de près de 40 000 habitants. Pour se rendre à Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet et haut lieu de la médecine Tibétaine, un voyage d’une semaine environ est généralement nécessaire.

Galerie photos de Nianlong